Anne-Marie Guillaumat

Née à Rouen dans une famille de musiciens, Anne-Marie développe depuis son plus jeune âge une facilité d’oreille, de chant, de rythme, de sens musical. Après s’être consacrée aux flûtes, traversière (conservatoire), flûte de pan et kena, elle se passionne pour la batterie. D’esprit très indépendant et autodidacte, elle forge son apprentissage à travers diverses expériences de groupes dans le sud de la France. Des stages et clinics où elle est remarquée (avec Bill Bruford, Greg Bissonnette, André ceccarelli) confortent son don pour l’instrument.

A partir de 1989, le contexte associatif lui fait rencontrer des musiciens de haut niveau qui vont l’aider à affirmer son goût de toujours pour le jazz-rock et la fusion. Au contact de ces artistes complets au talent inventif, son évolution prend de la vitesse et de la hauteur pour rejoindre les instigateurs de la musique novatrice et alternative.
Sa recherche musicale s’exprime à partir de 1995 à travers le groupe Melting Potes Musique sans Frontières.

En 1998 et 1999, elle se consacre au piano jazz à l’Institut Musical de Formation Professionnelle à Salon de Provence; l’étude de l’harmonie moderne développe son sens de la composition. Dans le même temps, Anne-Marie enrichie sa culture musicale à l’écoute des grands du jazz. De 2000 à 2004, elle est la batteuse du quintette des Swing Jazz, depuis 2000 elle accompagne Antoine Pinilla-Munoz, pianiste émouvant apprécié et plébiscité par Ray Charles lui-même.
En 2003, en autodidacte, elle se met à la basse 5 cordes, joue en groupe et enregistre en tant que bassiste dès 2004.

CD :

à la batterie :
1990 – Zoo Electric (Démo)
1994 – Extérieur bleu (Démo)
1996 – Melting Potes MSF « Pirate »
1998 – Melting Potes MSF « Universal song »
2000 – WIM « Miscellaneous blues »
2001 – Swing Jazz (E. Bonafos quintet) « Standards »

à la basse :
2004 – SWIM « Silver »
2005 – SWIM « To my little cat »
2006 – South World Impro Music « Cooking the blues »